Saint-Acheul / Coeur-Immaculé-de-Marie



Chaussée Jules Ferry
du boulevard Pont-Noyelles au Territoire de Longueau
actuellement du boulevard Pont-Noyelles à la R.N. 29
(délibération du 29 juillet 1931).
Chaussée Périgord, chaussée Saint-Acheul

Chaussée Périgord
(délibération du 31 juillet 1895).
Chaussée Saint-Acheul

La route qui fait suite à la rue Jules Barni en allant vers Longueau s'appelle, dans sa partie habitée, tantôt chaussée Périgord, tantôt chaussée Saint-Acheul. Il y a déjà près de là une rue Saint-Acheul qui y aboutit. La Commission pense qu'il est utile de donner un nom définitif et officiel à cette rue, en l'appelant "Chaussée Périgord" : nom qui, du reste, est déjà inscrit dans les annuaires.

(Source : Arch. municipales d'Amiens).


FERRY Jules François Camille est né à Saint-Dié en 1832 et mort à Paris en 1893.

Ministre de l'Instruction publique, il fut l'organisateur de l'enseignement primaire laïque et de l'enseignement secondaire des jeunes filles.

(Source : Arch. municipales d'Amiens).

Sur la droite, groupe de maisons dit du "Quartier de l'Europe" en 1905.


Sur la droite, entrée du dépôt des Tramways, à gauche le café "Au Descente du Tramway"
(cette vue est prise au niveau de la Rue Danton, sur la gauche).

En bas à gauche, entrée de la rue René et Marcelle Sobo
(ancienne rue du Pont de Longueau),
en face à droite sur la carte, au niveau de la maison d'angle,
entrée de la rue Victorine Autier (vers 1905).

Au pied du poteau à gauche sur la carte, entrée de la rue Victorine Autier,
au pied du poteau à droite, entrée de la rue René et Marcelle Sobo
(ancienne rue du Pont de Longueau).



(vers 1920)

Note :
Le couvent érigé en abbaye en 1145 reçut 50 donations durant le XIIè siècle.

Dessiné d'après nature par les Frères Aimé et Louis DUTHOIT

Pendant la guerre 1914-1918, Amiens ville d'arrière-front, abrite trente-cinq hôpitaux, ambulances, cliniques, infirmeries... Les hopitaux amiénois n'ayant pu accueillir tous les malades et les blessés, des établissements provisoires doivent être installés dans différents endroits de la ville.

Ancienne abbaye de Saint-Acheul. Hôpital Saint-Acheul n° 10 (vers 1917).

Ancienne abbaye de Saint-Acheul. Actuellement "Collège et Lycée Saint-Riquier".
(Avec l'aimable autorisation du Lycée Saint-Riquier).

Ancienne abbaye de Saint-Acheul. Entrée du "Collège et Lycée Saint-Riquier" côté chaussée Jules Ferry.
(Avec l'aimable autorisation du Lycée Saint-Riquier).

L'hôpital Dejean se trouve dans la caserne Dejean, rue Jules Barni, l'hôpital n° 108 se trouve dans l'école Janvier, rue Jules Barni et l'hôpital auxiliaire n° 1 se trouve dans l'École Normale d'Instituteurs, rue Jules Barni.
Un autre, l'hôpital Saint-Acheul n°10 (voir ci-dessus, carte postale et photos), occupe les bâtiments de l'abbaye Saint-Acheul, les infirmières de la Croix-Rouge y sont employées. Elles sont dotées d'une carte d'identité spéciale.

voir aussi : Saint-Acheul.



Vélodrome d'Amiens Saint-Acheul
"André Hotte"


Coureurs au départ sur la piste en 1927 ou 1928.
On aperçoit le coureur amiénois Vagnier.

Coureurs sur la piste en 1929.

Le Vélodrome, situé au 244 de la chaussée Périgord fut inauguré le 16 août 1925. Il sera démoli en 1938. C'était une piste en bois de 250 mètres. Par temps de pluie, il devenait rapidement impraticable. Le 30 juillet 1932, André LEDUCQ gagne la 20ème étape du Tour de France "Saint-Malo - Amiens". Du même coup, il remporte pour la deuxième fois le Tour de France.



Retour SOMMAIRE